Autoblog de Rezo Citoyen

Ce site n'est pas le site officiel de Rezo Citoyen
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de rezocitoyen.fr

Anonymous juge « Loretta Preska »

2012-11-23T09:55:40Z - (source)

Anonymous récuse la juge « Loretta Preska » et dénonce un conflit d'intérêts (voir vidéo).

Salutations ! Nous sommes Anonymous. Nous avons une annonce importante concernant le procès de l'hacktiviste Jeremy Hammond. Nous pensons qu'une grande injustice a lieu dans le procès de Jeremy et que le public et les médias doivent être informés. Jeremy Hammond a droit à un procès équitable dans un tribunal compétent, indépendant et impartial. Dans les circonstances actuelles, ce n'est pas possible.

Jeremy Hammond est un activiste politique qui est accusé d'avoir participé en Décembre 2011 au hack de l'agence de renseignement « Stratfor ». Il est accusé d'avoir donné des documents de l'agence « Stratfor » à WikiLeaks pour diffusion au public.

La juge en charge du dossier se nomme Loretta Preska. Lors de l'audience Loretta Preska qui a dépeint Jeremy comme étant un terroriste plus dangereux qu'un meurtrier ou un prédateur sexuel, a rejeté sa libération sous caution et a annoncé qu'il devra faire face s'il est reconnu coupable à une peine de prison allant de 360 mois à la perpétuité.

Ce que la juge Preska n'a pas révélé lors de cette audience, c'est qu'elle est liée par la loi de se retirer de cette affaire en raison d'un conflit d'intérêts direct. Le 11 Septembre 1983 Loretta Preska a épousé Thomas J. Kavaler, actuellement associé au cabinet d'avocats Cahill Gordon & Reindel LLP.

Si vous examinez la base de données « Stratfor », qui a été publié par Wikileaks, vous trouverez dans la liste des clients l'adresse de courriel : tkavaler@cahill.com. Cette adresse se trouve également sur Cahill.com et elle appartient à Thomas Kavaler, le mari de la juge Preska.

Par procuration la juge Preska est une victime qui a pourtant l'intention de juger l'accusé. La juge Preska a omis de divulguer que son mari est un client de « Stratfor », violant ainsi le Code des États-Unis. La juge Loretta Preska dont l'impartialité est mis en doute a un préjugé évident contre Jeremy Hammond, comme en témoigne ses déclarations au cour de l'audience.

Dans l'intérêt de la justice, le public et les médias doivent exiger que la juge Preska se retire ! Sans une justice libre et impartiale : ni nos personnes, ni nos droits, ni notre propriété ne peuvent être protégés.

Radio AnonOps « Special Jeremy Hammond »
Sue Crabtree joined Lorax Thursday night, November the 22nd of 2012, to discuss Jeremy's bail hearing and the great injustices that surround Jeremy's case. Many serious concerns have been raised regarding Jeremy's case and those responsible for trying Jeremy. Such as, the judge's relationship with Strafor. Strafor, of course, is the intelligence company Jeremy is alleged to have hacked... [Recording]


Jeremy Hammond « Hacker »

2012-11-22T16:41:59Z - (source)

Jeremy Hammond, Anonymous/LulzSec « Hacker », reste en prison !

New York. Mercredi, la juge Loretta Preska a rejeté la demande de libération sous caution de Jeremy Hammond qui est accusé d'avoir hacké l'agence américaine de renseignement « Stratfor ».

La juge fédérale a rejeté la demande de mise en liberté sous caution déposée par les avocats de Jeremy Hammond. Jeremy est accusé d'être un membre du groupe « Anonymous » et d'avoir hacké les ordinateurs de la société privée de renseignement « Stratfor ». WikiLeaks a publié en février 2012 les documents « Stratfor » qui se comptent par millions, sous le nom de « The Global Intelligence Files ».

Les soutiens de Jeremy Hammond expliquent que les documents éclairent sur la façon dont l'agence privée de renseignement « Stratfor » surveille les militants et espionne pour le compte d'entreprises. Jeremy Hammond est détenu sans caution ni jugement depuis plus de huit mois. Au cœur du réseau de soutien, Sue Crabtree a défendu les actions présumées de Jeremy.

Sue Crabtree : Les médias définissent Jeremy comme hacker et membre d'Anonymous. Les tribunaux et ceux qui le poursuivent disent qu'il est un criminel. Pour nous Jeremy un héros ! Et encore une fois nous disons, « dénonçer les crimes de l'Etat n'est pas un crime. »

Envoyez une carte postale de soutien à Jeremy emprisonné à New York.
Les manifestations de soutien à Jeremy Hammond sont nombreuses et sans frontières. Jeremy a exprimé à plusieurs reprises qu'il aime recevoir des lettres. « The Anonymous Solidarity Network » a donc lancé le projet « Postcards for Anarchaos » non seulement pour augmenter la quantité de courrier envoyé à Jeremy, mais également pour lui montrer qu'il a des soutiens partout dans le monde. Joignez-vous à cette opération en envoyant une carte postale avec un message de solidarité depuis votre lieu de résidence. Jeremy sera heureux de savoir d'où vous lui écrivez.

  • Jeremy Hammond 18729-424
    Metropolitan Correctional Center
    150 Park Row
    New York, New York, 10007

[ Post Scriptum ]
Jeremy vous remercie pour les nombreuses cartes postales qu'il reçoit régulièrement de France.

The Anonymous Solidarity Network : Le Réseau Solidarité Anonymous aide tous ceux qui sont confrontés à des poursuites judiciaires pour participation présumée aux activités du Collectif Anonymous. Nous travaillons à bâtir un réseau de soutien pour aider tous nos camarades poursuivis par la justice. Rejoignez-nous dans cet élan de solidarité en faveur de nos amis.

A lire en anglais sur « The Anonymous Solidarity Network »


Anonymous « Free Gaza & Palestine »

2012-11-17T01:49:20Z - (source)

Communiqué de presse Anonymous « Opération Israël » #opIsrael.

  • Réponse aux médias pro-israéliens. Video Anonymous « Free Gaza & Palestine. »

Salutations d'Anonymous,

Il est venu à notre attention que des groupes pro-israéliens à travers la blogosphère ont profité de l'opération Israël, pour essayer de monter l'opinion publique contre Anonymous. TheOtherMcCain.com a publié un éditorial, qui a déclaré ce qui suit : « Si vous doutiez qu'Anonymous était une organisation terroriste, ils vous ont enlevé toute raison de douter ».

Laissez-nous une fois de plus être parfaitement clair :
Anonymous ne justifie en aucun cas l'utilisation de la violence. Anonymous est un collectif d'individus qui défend les droits de l'homme, la justice et l'égalité universelle pour les citoyens de chaque nation.

Les raisons de l'intervention d'Anonymous et de l'opération Israël (#OpIsrael) doivent être parfaitement claires. Ce qui se passe en Palestine, c'est l'oppression d'un peuple.

Les palestiniens n'ont pas de marine, pas d'armée, pas de forces aériennes. Il n'y a pas de guerre à Gaza. Il y a uniquement l'ingérence de l'Etat d'Israël et de sa force militaire dans le but d'expulser et de condamner à l'exode les habitants de Palestine.

Cette expansion illégale du territoire palestinien par Israël est en cours depuis 1948, faisant plus de 700.000 réfugiés. La violence infligée aux habitants civils de Gaza est bien réelle, en dépit du fait qu'Israël s'oppose catégoriquement à l'intervention des organisations des droits de l'homme.

  • Notre objectif est de protéger le peuple palestinien qui est menacé par la censure.
  • Nous savons ce qui arrive aux victimes de l'oppression quand les lumières s'éteignent.

Anonymous ne fait pas de distinction entre les victimes de violence ou d'oppression partout dans le monde. Les Palestiniens et les Israéliens ont besoin de trouver un terrain d'entente pour mettre fin à la violence qui a déjà causé la mort de nombreux innocents. Les enfants sont les premières victimes de cette folie meurtrière.

La colonisation d'Israël et l'oppression du peuple palestinien doit cesser.
Nous ne sommes pas des terroristes.
Nous allons vous juger par vos actions.
Paix et la liberté pour tous.

  • Nous sommes Anonymous.
  • Nous sommes légion.
  • Nous ne pardonnons pas.
  • Nous n'oublions pas.
  • Redoutez-nous.

Anonymous Press Release Operation Israel « #OpIsrael »


Anonymous « We Are Legion »

2012-10-31T11:40:56Z - (source)
  • « We Are Legion : The Story of the Hacktivists » Un film de Brian Knappenberger (en anglais).

Brian Knappenberger a réalisé le documentaire « We Are Legion : The Story of the Hacktivists ». Dans une interview au site américain Wired, le réalisateur explique ses motivations à se lancer dans un tel projet : « On a vu tout ce que les Anonymous étaient capables de faire. ». Brian Knappenberger a voulu présenter le mouvement Anonymous sous un visage humain. En effet, quand ils se montrent au grand jour, ces hackers ont généralement le visage couvert d'un masque de Guy Fawkes.

« Nous sommes Légion : L'histoire des Hacktivistes ».
Le film part à la rencontre des membres du collectif d'hacktivistes qui ont accepté de se livrer, certains anonymement, d'autres à visage découvert. Une première pour ces Anons habitués à garder le silence.

« We Are Legion » retrace l'histoire du collectif Anonymous depuis ses débuts. Le reportage revient sur la naissance du mouvement au travers du forum 4chan et sur quelques célèbres actions passées.

Le documentaire retrace également des actions plus récentes comme l'opération Payback en décembre 2010, visant à rendre inaccessibles les sites de Paypal, Visa et MasterCard. D'autres sujets sont abordés, comme la défense de WikiLeaks et le soutien aux révolutions arabes en Tunisie et en Égypte.

Après une fuite sur la toile et quelques modifications dans la montage, le film est enfin disponible en téléchargement. Brian Knappenberger indique que son documentaire sur l'histoire des Anonymous est maintenant disponible sur le site Web officiel du film. Knappenberger précise que la version se trouvant sur les réseaux est une version incomplète.

La version finale de « We Are Legion » contient de nouvelles séquences et des détails sur la trahison de Sabu alias Hector Xavier Monsegur. Ce New-yorkais qui a été retourné par le FBI au mois de juin 2011 a récolté pendant plusieurs mois des informations pour l'agence fédérale. Jeremy Hammond alias « Anarchaos » est la dernière victime de Sabu. Jeremy Hammond est emprisonné à New York depuis le 5 mars 2012 et risque 20 ans de prison pour avoir aidé WikiLeaks,...

Télécharger le documentaire « We Are Legion : The Story of the Hacktivists »


Anonymous | CD de soutien « Hear Us Now »

2012-10-17T17:54:22Z - (source)

The Anonymous Solidarity Network - CD de soutien « Hear Us Now ».

Le 5 Mars 2012 Jeremy Hammond, hacktiviste inspiré uniquement par ses convictions, a été arrêté par le FBI pour son implication dans le hack de l'agence de renseignement privée américaine « Stratfor ». Jeremy Hammond, un fils, un frère et un ami, est détenu sans procès et sans caution depuis plus de 200 jours en raison de son implication dans l'opération AntiSec. Tous les documents récoltés sur les serveurs de l'entreprise « Stratfor » ont été donnés à WikiLeaks pour diffusion au public. AntiSec cible les personnes et les entreprises les plus étroitement associées à un état corrompu.

Aujourd'hui, plus de sept mois après l'arrestation de Jeremy alias « Anarchaos », le réseau de soutien « Jeremy Hammond Support Network », en solidarité avec The Anonymous Solidarity Network « FreeAnons », est ravi d'annoncer la sortie d'une compilation musicale « Hear Us Now » (2 CD). Ce projet n'est qu'un des nombreux fruits de nos efforts pour aider nos camarades tombés au combat et certifier le credo d'Anonymous : « Nous n'oublions pas ».

Un grand nombre d'artistes ont contribué à ce projet et ont fait don de leur musique. Trop nombreux pour les nommer, mais nous les remercions chaleureusement. L'album « Hear Us Now » est un ensemble de deux disques comprenant 27 pistes. Le CD « Hear Us Now » est disponible à l'achat en ligne. Une version boite qui comprendra un livret d'images et une lettre de Jeremy sera disponible sous peu.

Nous vous invitons à parcourir le catalogue et vous encourageons à montrer votre soutien en achetant le CD entier ou juste une piste. La totalité des ventes servira à financer la défense juridique de nos camarades « Anons » poursuivis en justice !


Anonymous « Trahison de WikiLeaks »

2012-10-12T21:10:00Z - (source)

Communiqué de presse Anonymous « La trahison de WikiLeaks ».

En Décembre 2010 Anonymous a pris la défense de WikiLeaks et de son fondateur Julian Assange. Comme beaucoup se souviennent Anonymous a lancé plusieurs manifestations en ligne contre MasterCard, Visa et PayPal qui ont étranglé économiquement WikiLeaks en bloquant l'accès aux dons.

  • 14 Anons ont été arrêtés et inculpés aux Etats-Unis pour avoir participé à ces manifestations.

Depuis ce temps, Anonymous a été un allié indéfectible de WikiLeaks et de Julian Assange. Nous avons fourni certaines des plus grandes fuites de WikiLeaks dont les Syria Files et les GIF Files « The Global Intelligence Files » pour lesquelles Jeremy Hammond pourrit maintenant en prison accusé d'avoir hacké les serveurs de l'agence de renseignement privée américaine Stratfor. Nous avons continué à risquer de longues peines de prison en attaquant des dizaines de sites web au Royaume-Uni et en Suède pour attirer l'attention sur la situation dramatique de Julian Assange.

Anonymous a 14 camarades inculpés qui risquent 15 ans de prison pour avoir défendu en ligne WikiLeaks. Jeremy Hammond est actuellement en prison à New York et est passible de 20 ans de détention pour avoir prétendument livré des documents sur Stratfor.

  • Ne parlons même pas de l'héroïque Bradley Manning qui risque la peine de mort.

WikiLeaks veut forcer les donations et empêche l'accès libre aux informations en instaurant un système de paiement de type « Paywall » sur son site. C'est une manière de faire infecte, immonde et totalement non éthique. WikiLeaks a choisi d'insulter Anonymous et toutes les personnes se battant pour la liberté d'information en vendant les documents que ces derniers leur ont livrés.

Anonymous juge inadmissible que WikiLeaks fasse payer la consultation de documents fournis gracieusement par des militants.

  • WikiLeaks a choisi le déshonneur.
  • WikiLeaks a mis en colère Anonymous.
  • Anonymous ne peut plus supporter ce que WikiLeaks est devenu.

Nous supportons toujours l'idée derrière WikiLeaks : la liberté d'information et la transparence des gouvernements. Malheureusement, nous réalisons que WikiLeaks ne tient plus à cet idée !

Anonymous Press Release - The Betrayal Of Wikileaks.

Thursday - October 11, 2012 8:30 PM ET USA.

Greetings World.
In December of 2010 Anonymous came to the defense of and began supporting the organization WikiLeaks and it's besieged founder Julian Assange. As many will remember this initially took the form of several online protests against MasterCard, VISA and PayPal - for which 14 brave Anons in the USA stand indicted. During that time we also launched the first ever DdoS by Anonymous against a western government when we attacked the Swedish Prosecutors office in defense of Julian. Since that time, Anonymous has been a steadfast ally of both WikiLeaks and Assange. We have provided some of the biggest leaks since the infamous cables were disclosed, incuding the Syria Files and the GI (Stratfor) Files - for which Jeremy Hammond now rots in a prison accused of supplying. We have continued to risk lengthy prison sentences by attacking dozens of web sites in the UK and Sweden to bring attention to Assange's plight. And most recently, when we received word the UK Police were about to raid the UK Embassy it was Anonymous who rallied hundreds of people to go to the Ecuador Embassy in London to defend Ecuador's sovereignty and Julian.

To this day, not ONE single WikiLeaks staff are charged or incarcerated. However, Anonymous has 14 indicted (facing 15 years) for online protests defending WikiLeaks - and one (Jeremy Hammond) in prison and facing 20 years for allegedly supplying the Stratfor GI Files. Not to mention the heroic Bradley Manning who now rots in Ft. Leavenworth Prison facing life. Despite that fact, WikiLeaks has chosen to dishonor and insult Anonymous and all information activists by prostituting the Stratfor Files and other disclosures that Hammond and Manning stand accused of supplying. Since yesterday visitors of the Wikileaks site are presented a red overlay page that demands they donate money. This page cannot be closed, and unless a donation is made - the content like GI Files are not displayed.

We are aware that the donation paywall can be circumvented by disabling Javascript. However, this is not the point. Neither is Anonymous concerned that WikiLeaks is asking for donations. However, we do see a serious problem in the way WikiLeaks is implementing this for several reasons. First of all, the casual user (which is the majority) usually have Javascript enabled and thus will be blocked by the donation page and denied the content. Additionally, the casual user does not know that he needs to disable javascript to get to the content without paying - sorry, donating. They may not even know what javascript is, let alone how to disable it. Lastly, regardless of any workarounds, the fact remains that a meretricious page is placed for the majority of visitors that cannot be closed. The obvious intention is to force donations in exchange for access. This is a filthy and rotten, wholly un-ethical action - and Anonymous is enraged.

We have been worried about the direction Wikileaks is going for sometime now. In the past year the focus has moved away from actual leaks and the fight for freedom of information and concentrated more and more on Julian Assange and a rabid scrounging for money. When this « paywall » appeared last night, there was a brief and intense exchange online between Anonymous and WikiLeaks. Within two hours all of the « paywalls » were removed. At that point Anonymous was willing to let this pass, for the sake of peace in the over all movement. But now tonight, as if taunting us to rage - the « paywalls » reappeared not just on sections of the site but for every single file. Enough ! We have numerous disclosure platforms of our own, and in the future we will deliver Anonymous related leaks via these platforms. (See List At Bottom Of Page)

Anonymous has had enough. The conclusion for us is that Anonymous cannot support anymore what Wikileaks has become. We will NOT attack the web assets of WikiLeaks, as they are media. We do not attack media. Any future attack on the WikiLeaks servers attributed to Anonymous is a lie. But what we will do is cease from this day all support of any kind for WikiLeaks or Julian Assange. No longer will Anonymous risk prison to defend WikiLeaks or Julian Assange from their enemies. No longer will Anonymous risk prison to supply material for WikiLeaks disclosures. Anonymous turns it's back on WikiLeaks. WikiLeaks has with it's actions this past 48 hours betrayed Anonymous, and thus has lost it's biggest and most powerful supporter. We are preparing for the media a detailed dossier of all the un-ethical actions perpetrated by WikiLeaks that we have ignored for so long. A Dox if you will, on WikiLeaks. We will deliver it to the media in a few days, not for vengeance - but as justice for our fallen Anons whom WikiLeaks has chosen by this action to dishonor and disgrace.

  • We Are Anonymous
  • We Are Legion
  • We Do Not Forgive
  • We Do Not Forget
  • WikiLeaks we gave you a chance, now it's too late to EXPECT US.

Anonymous | VoX Magazine

2012-09-26T13:25:00Z - (source)

VoX Magazine « Le Mag Collectif, Libre et Gratuit sur Anonymous »

Anonymous est une idée. Anonymous est une nouvelle forme de militantisme pacifique qui a vu le jour voilà déjà plusieurs années. Anonymous lutte pour la sauvegarde et la restauration d'un droit fondamental : la liberté de penser et de s'exprimer. Anonymous milite contre les lois liberticides, les dictatures et les sectes. Nous sommes des hacktivistes, philanthropes. C'est une diversité réunie autour d'une idée fondamentale : la liberté d'expression.

Nous vous présentons le premier Magazine en français rédigé sur Anonymous. Depuis plusieurs mois, il y a un véritable engouement médiatique autour des actions du Collectif. Mais trop souvent, les propos et les opérations d'Anonymous sont déformés, mal compris ou exagérés par la presse. Anonymous ne s'attaque pas aux médias, ainsi ils leur laisseront dire ce qu'ils veulent. En revanche, Anonymous a un droit de réponse. C'est dans ce but que nous proposons le projet VoX : nous prendrons le temps de vous expliquer qui nous sommes, mais surtout ce que nous ne sommes pas.

VoX reflète ce mouvement : pas de hiérarchie, pas de représentant officiel, uniquement des gens responsables. VoX est un prétexte pour une réflexion commune et nous vous invitons à y prendre part. Anonymous est tout le monde et personne, ce magazine est à tout le monde et à personne. Ce magazine n'est pas le magazine d'Anonymous mais un magazine sur Anonymous, cela fait une sacrée différence !

VoX « Collective Magazine, Free and Open »
Anonymous is an idea. Anonymous is a new form of peaceful activism that has emerged several years ago. Anonymous struggle for the preservation and restoration of a fundamental right : freedom of thought and expression. Anonymous argues against the draconian laws, dictatorships and cults. We are hacktivists, philanthropists. This is a diversity gathered around one fundamental idea : freedom of expression.

In that same aspiration, we present the first written in French Magazine on Anonymous. For several months, there is a real media frenzy around the actions of the Collective. But too often, about Anonymous and operations are distorted, exaggerated or misunderstood by the press. Anonymous does not address the media, so they let them say what they want. However, Anonymous has a right of reply. It is to this end we propose the project VoX : we take the time to explain who we are, but especially that we are not.

VoX reflects this movement : no hierarchy, no official, only responsible people. VoX is a pretext for a joint reflection and we invite you to take part. Anonymous is everyone and anyone, this magazine is for everyone and anyone. This magazine is not affiliated with Anonymous, this is not the official magazine of Anonymous but a magazine Anonymous, it makes a big difference !

  • Site officiel de VoX » Complete information and download » VoX Magazine

YTCracker soutient « Jeremy Hammond »

2012-09-05T10:45:05Z - (source)

YTCracker soutient Jeremy Hammond avec « Computer Crime » (voir vidéo).

YTCracker soutient « Jeremy Hammond » alias « Anarchaos » emprisonné à New York depuis six mois. Le rappeur YTCracker est aussi connu pour avoir défiguré, à l'âge de 17 ans, les pages de plusieurs sites du gouvernement fédéral et des administrations municipales aux États-Unis.

« The Anonymous Solidarity Network » est heureux d'annoncer sa participation à la compilation musicale qui sera mise en vente pour aider au financement de la défense juridique de Jeremy. Le projet de CD est en cours de développement mais nous sommes sûrs que la contribution du rappeur/hackeur YTCracker avec « Computer Crime » va devenir un titre phare de l'album. Nous remercions tous ceux qui ont aidé au projet et les artistes qui ont fait don de leur musique

Jeremy Hammond risque 30 ans de prison.

Jeremy est détenu au Metropolitan Correctional Center (MCC) à Manhattan. Il est accusé d'avoir participé à l'attaque menée en décembre 2011, par AntiSec / Anonymous, contre la société privée américaine de renseignement et d'analyse stratégique, « Strategic Forecasting Inc » Stratfor. Plus de cinq millions d'e-mails dérobés sur les serveurs de Stratfor ont été donnés à Wikileaks pour analyse et diffusion. En février, WikiLeaks a publié The Global Intelligence Files, levant le voile sur le monde opaque et rentable des agences privées du renseignement.

Envoyez une carte postale de soutien à Jeremy Hammond emprisonné à New York.

Les manifestations de soutien à Jeremy Hammond sont nombreuses et sans frontières. Jeremy a exprimé à plusieurs reprises qu'il aime recevoir des lettres. « The Anonymous Solidarity Network » a donc lancé le projet « Postcards for Anarchaos » pour montrer à Jeremy qu'il a des soutiens partout dans le monde. Joignez-vous à cette opération en envoyant une carte postale avec un message de solidarité depuis votre lieu de résidence. Jeremy sera heureux de savoir d'où vous lui écrivez. Jeremy vous remercie pour les nombreux messages qu'il reçoit régulièrement de France.

  • Jeremy Hammond 18729-424
    Metropolitan Correctional Center
    150 Park Row
    New York, New York, 10007

The Anonymous Solidarity Network : Le Réseau Solidarité Anonymous aide tous ceux qui sont confrontés à des poursuites judiciaires pour participation présumée aux activités du Collectif Anonymous. Nous travaillons à bâtir un réseau de soutien pour aider tous nos camarades poursuivis par la justice. Rejoignez-nous dans cet élan de solidarité en faveur de nos amis.


The Anonymous Solidarity Network

2012-08-19T11:35:00Z - (source)
  • The Anonymous Solidarity Network (Voir les vidéos FreeAnons).

Anonymous « defend la liberté partout dans le monde ». Le réseau « Anonymous Solidarity Network » aide tous ceux qui sont confrontés à des poursuites judiciaires pour participation présumée aux activités du Collectif Anonymous. Nous travaillons à bâtir un réseau de soutien pour aider tous nos camarades poursuivis par la justice. Rejoignez-nous dans cet élan de solidarité en faveur de nos amis.

Dans plusieurs pays, la police a procédé à de nombreuses arrestations de hackers proches du Collectif Anonymous. Des arrestations rendues possibles grâce à la trahison de Sabu alias Hector Xavier Monsegur. Ce New-yorkais de 28 ans qui a été retourné par le FBI au mois de juin 2011, a récolté pendant plusieurs mois des informations. Infiltré au cœur des opérations du Collectif Anonymous, notamment contre l'agence privée de renseignement « Stratfor », Sabu a balancé sans vergogne ses camarades hackers à l'agence fédérale américaine. Jeremy Hammond alias « Anarchaos » est l'une des dernières victimes de Sabu. Jeremy est emprisonné à New York ou il risque d'être condamné à une peine allant de 30 ans à la perpétuité.

De nombreuses personnes se demandent ce qu'ils peuvent faire pour soutenir et aider le réseau « The Anonymous Solidarity Network » et « FreeAnons ». Nous avons plusieurs suggestions. Il vous serait utile de visiter notre Wiki « Arrest Tracker Par:AnoIA ». Notre site web est également une excellente source.

Nous avons besoin de volontaires pour mettre à jour le wiki, ajouter du contenu à notre site Web, et plusieurs autres projets. Nous avons aussi besoin de personnes pour nous aider à développer du matériel éducatif pour notre bibliothèque de tutoriels.

Mercedes Haefer was one of 14 individuals arrested,...

Mercedes Haefer was one of 14 individuals arrested nationwide for their alleged involvement with the group Anonymous, which synchronized an attack on PayPal's website from Dec. 6-10 of 2010, according to an indictment filed by United States Attorney Melinda Haag in San Jose, Calif. on July 13.

The first charge in the indictment against Mercedes was conspiracy and consent with hackers to « commit Intentional Damage to a Protected Computer, » citing PayPal's protected computers as those attacked. Mercedes was also indicted for damage caused in the hacking attempt, without authorization to PayPal's computers. If convicted, Mercedes faces a maximum penalty of five years in prison and $250,000 in fines for the first count and 10 years and $250,000 for the second charge.

She has been singled out and the voracity of the attack on her by the government does not match the alleged crimes for which they are seeking prosecution. Please do not sit idly by as this injustice happens. Protect your own rights and freedoms by helping us protect her.

People of the World : Drop the Charges Against the Anonymous 16 !

Dear People of the World,

You may know that some of our brothers and sisters have been kidnapped by the judicial system by the FBI in an ongoing effort to repress anti-censorship movements. Some governments and media outlets have gone as far as calling us 'cyber terrorists' for our efforts to expose corruption. It is clear that these activists are neither criminals nor terrorists, but simply care about transparency and democracy, and unfortunately this has made them the target of overreaching law enforcement efforts.

The Anonymous 16 were arrested for allegedly taking action against PayPal as part of Operation Payback. When PayPal and others refused to allow financial contributions to WikiLeaks, we realized it as an attack on the free flow of information. Wikileaks is an organization that reveals how corrupt corporations and governments are abusing your money, your information. In fact, one of the documents released exposes how the U.S. government is systematically working to undermine and disrupt WikiLeaks through counter-intelligence operations. PayPal played a role in the government's attempt to subvert democracy by preventing others from voluntarily supporting WikiLeaks.

Considering the circumstances of this case it is clear to see that the prosecutors are greatly overreaching in their attempts to imprison these peaceful digital activists. Any sane and rational person can agree that the punishment for the alleged crimes doesn't fit the facts of the case. The alleged actions do not support either conspiracy, unauthorized access, or damage to a protected computer. Instead, they are the digital equivalent of a peaceful protest and sit-in, which is a respected tradition of civil disobedience. As such, 15 years in prison and a $500,000 fine is unwarranted and amounts to political persecution.

We are working to build a support network to stand with all accused Anonymous defendants under the gun of the State. The FBI is engaged in selective, politically dicatated prosecution. While the FBI won't pursue an investigation into the DDoS of WikiLeaks (as this was likely done with their support and financial backing), they believe they can make an example out of our brothers and sisters instead. Now is the time to set aside our differences and unite in support of these heroic activists against these trumped up charges. Join us in a solidarity protest in support of our friends.

LOIC/DDoS is not a crime ! Justice for the Anonymous 16 !

Postcards for « Anarchaos ». You can write to Jeremy Hammond in prison

Considering the locations of all of the supporters of Jeremy Hammond, we have started this project not only to increase mail to Jeremy but to show Jeremy that he has support from all over the world. Please join us in getting a postcard and sending it to Jeremy.

Jeremy has expressed many times that he loves receiving letters and his lawyers have expressed to us the prison's frustration with having to sort through all of his mail. So, lets make Jeremy very happy and piss off the prison by sending Jeremy a postcard from wherever you live. The great thing about postcards is they are inexpensive to buy and inexpensive to mail. Jeremy will love to know where all of the support comes from and thank you as always for supporting Jeremy.

Jeremy Hammond 18729-424
Metropolitan Correctional Center
150 Park Row
New York, New York, 10007


Free Jeremy Hammond !

2012-08-17T07:40:00Z - (source)

Soutenez Jeremy Hammond « Anarchaos », accusé d'avoir aidé Wikileaks (voir vidéo).

Au mois de juillet 2011, le FBI a procédé à une vague d'arrestations de hackers proches du Collectif Anonymous. Des arrestations rendues possibles grâce à la trahison de Sabu ou Hector Xavier Monsegur à l'état civil. Ce New-yorkais de 28 ans a récolté pendant plusieurs mois des informations au profit du FBI. Arrêté le 7 juin par les autorités américaines, Sabu plaide coupable le 15 août pour douze chefs d'inculpation. Le FBI remplace son ordinateur portable par un autre et Sabu dénonce sans vergogne ses camarades hackers. Résultat, des dizaines d'arrestations dans le monde. On ignore combien de personnes Sabu a pu faire arrêter.

Jeremy Hammond, alias « Anarchaos », est l'une des dernières victimes de Sabu. Il risque 30 ans de prison. Anarchiste de longue date, Jeremy Hammond est détenu au Metropolitan Correctional Center (MCC) à Manhattan. Il est accusé d'avoir participé à l'attaque menée en décembre 2011, par AntiSec / Anonymous, contre la société américaine de renseignement et d'analyse stratégique, « Strategic Forecasting Inc » Stratfor. Plus de cinq millions d'e-mails dérobés sur les serveurs de Stratfor ont été donnés à Wikileaks pour analyse et diffusion. En février, WikiLeaks a publié The Global Intelligence Files, levant le voile sur le monde opaque et rentable des agences privées du renseignement.

Envoyez une carte postale de soutien à Jeremy Hammond emprisonné à New York.
Les manifestations de soutien à Jeremy Hammond sont nombreuses et sans frontières. Jeremy a exprimé à plusieurs reprises qu'il aime recevoir des lettres. « The Anonymous Solidarity Network » a donc lancé le projet « Postcards for Anarchaos » non seulement pour augmenter la quantité de courrier envoyé à Jeremy, mais également pour lui montrer qu'il a des soutiens partout dans le monde. Joignez-vous à cette opération en envoyant une carte postale avec un message de solidarité depuis votre lieu de résidence. Jeremy sera heureux de savoir d'où vous lui écrivez.

  • Jeremy Hammond 18729-424
    Metropolitan Correctional Center
    150 Park Row
    New York, New York, 10007

[ Post Scriptum du 17/08 ]
Jeremy vous remercie pour les nombreuses cartes postales qu'il reçoit de France.

The Anonymous Solidarity Network : Le Réseau Solidarité Anonymous aide tous ceux qui sont confrontés à des poursuites judiciaires pour participation présumée aux activités du Collectif Anonymous. Nous travaillons à bâtir un réseau de soutien pour aider tous nos camarades poursuivis par la justice. Rejoignez-nous dans cet élan de solidarité en faveur de nos amis.


Powered by VroumVroumBlog 0.1.32 - RSS Feed
Download config articles