Idiocratie du jour, deuxième - Serge Dassault

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
Deuxième idiocratie du jour, Champagne ! Cette fois pour Serge Dassault qui n'a pas pu s'empêcher de nous expliquer son point de vue sur le mariage pour tous :
Y’a plus de renouvellement de la population, à quoi ça rime ? On veut un pays d’homos ? Dans dix ans, y’a plus personne, c’est stupide.

[Serge Dassault, le mardi 06 novembre 2012, France Culture (sic)]
Et le pire, c'est qu'il ne s'arrête pas là (un vrai char d'assaut lancé à toute vitesse) :
Regardez dans l’Histoire, la Grèce, c’est une des raisons de sa décadence. C’est l’arrêt de la famille, c’est l’arrêt du développement des enfants, c’est l’arrêt de l’éducation, c’est un danger énorme pour l’ensemble de la nation, énorme.

[Serge Dassault, le mardi 06 novembre 2012, France Culture (sic)]
On tient donc notre Donald Trump français. Mais qu'attendre de quelqu'un dont l'unique but dans la vie est de vendre des armes de merde ? Quelqu'un a pensé une fois que ce monsieur était un intellectuel ? C'est juste un énième personnage malsain, comme nous les adorons (la preuve sa carrière politique...).

OVH-HUBIC VS. Apple, encore un exemple de l'importance de ne pas brader nos libertés

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
Bonjour,
Depuis environ 3 mois, on n'arrive plus à valider la nouvelle Apps Hubic au près d'Apple. Cette  nouvelle Apps comporte les bugs fixes et les nouvelles fonctionnalités (sync).

Le problème qu'Apple évoque est que comme hubiC est une offre stockage Cloud et qu'on commerciale les offres payantes, ces offres payantes doivent obligatoirement être proposées via iTunes !!  C'est extrement surprenant puisqu'aucun de nos concurrents autre que Apple n'est pas obligé de le faire. Visiblement Apple cherche à vendre leur iCloud ou sinon avoir 30%" de chiffre d'affaire de tous les autres stockage dans le Cloud qui ne sont pas amercains !

En plus, Apple essaie de nous obliger d'abandonner notre système de login et mot de passe et utiliser les login et les mots de passe d'iTunes !! Ce qui est inacceptable pour nous. Vous faites confiance à Ovh et nous pouvons vous garantir la confidentialité de vos données que si vous utilisez notre système de login/mot de passe. Si vous utilisez le système d'Apple et étant donné qu'Apple est soumis à Patriot Act, vos données sont sous le Patriot Act ! Et donc on ne peut plus rien vous garantir. En même temps on voit mal comment Apple peut obliger Google ou Microsoft à utiliser leur login/mot de passe .. Et pourquoi les obliger à utiliser les login d'iTunes puisque Google, Dropbox ou Microsoft est déjà sousmis à Patrio Act ?

En bref, il y a quelque chose qui est en train de se jouer entre Apple et Ovh. Nous ne sommes pas soumis à Patriot Act et on voit qu'il y a une difference de traitement vis à vis de nos concurrents américains qui eux sont soumis à Patriot Act. On n'arrive pas à s'empecher de penser que Quelqu'un n'est pas content qu'il existe un système de stockage Cloud qui échappe aux regards indiscret et qu'il est impossible de savoir ce  qu'il s'y passe. Combien de clients ? Qui sont nos clients ? Qu'est ce qu'ils stockent sur hubiC ? Oui, hubiC est sous le radar de Patriot Act et ça fait le désordre ..

On ne lâchera pas. hubiC restera sous ce radar là.

Amicalement
Octave
Je pense que le message (reçu ce jour à 13h12 dans la mailing-list de OVH) de Octave Klaba (fondateur de OVH) est très clair. Il est absolument anormal que Apple, simple distributeur de l'application de OVH, puisse prendre autant de libertés avec nos libertés. Je ne veux pas que OVH (entreprise de droit français) sous soumise au droit américain (attention, uniquement la partie la plus vile, le Patriot Act). Non je ne comprends pas pourquoi Apple devrait toucher 30% des revenus de OVH liés à Hubic.
Dropbox, Google Drive ou encore SugarSync [...] ne court-circuitent en aucun cas les règles d'Apple, aussi arbitraires soient-elles.
En lisant cela dans l'article de Clubic consacré au sujet, on comprend que c'est foutu. Le problème n'est pas ce que Apple reproche à OVH mais pourquoi OVH devrait se conformer aux règles d'Apple pour que son application soit disponible pour les utilisateurs du matériel d'Apple. Vous ne comprenez pas ? Dans ma 308, vous croyez vraiment que Peugeot peut me dire quelle station de radio j'ai le droit d'écouter ? Quelles routes je peux prendre ?

Apple est complètement moisi. Totalement. Et quand je peux voir des articles de ce genre sur des sites dits spécialisés, on se pose la question de la compétence des dits sites. Clubic était pitoyable depuis longtemps ; là c'est pire que tout. Sonnez l'hallali mes braves, on ne peut plus rien faire pour eux.

Alors on me dira que Apple fait ce qu'il veut sur ses téléphones, dans son App Store etc. Il faut être bien naïf dans ce cas pour pouvoir prendre la défense d'Apple et ne pas comprendre que ce qui se joue derrière tout ça s'appelle simplement la liberté.

Oui la liberté, rien de moins : Apple ou qui que ce soit n'a pas à décider de ce que je fais de mon équipement électronique. Mon téléphone m'appartient ; mon matériel m'appartient. J'ai le droit d'installer ce que je veux sur mon matériel : je suis libre. Je suis libre de ne pas choisir le cloud à la sauce Apple (je vais vomir) ; je suis libre de ne pas subir le Patriot Act (je suis français, on croit rêver).

C'est que les personnes qui vivent comme Apple l'entend n'ont pas compris : vous avez signé un pacte avec le Diable. Vous avez bradé votre liberté pour quelques beaux écrans, quelques petits appareils blancs qui n'ont rien de transcendants. Vous n'êtes que les serviles pantins de votre enchaînement. Bashing Apple ? Oui, je veux. Et puis quoi ? J'ai encore le droit non ?

Comment modifier les informations produits d'une lame IBM BladeCenter HS22

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
Il m'est arrivé de voir que certains serveurs IBM BladeCenter HS 22 perdaient un peu la tête de temps à autre : lors d'une simple interrogation des registres DMI via la commande dmidecode j'obtenais ceci
Product Name: IBM System x -[7870TH4]-
alors que j'attendais
Product Name: BladeCenter HS22 -[7870TH4]-

Il est possible de changer ce comportement via l'utilitaire asu fourni par IBM : en effet en lançant la commande asu show all on constate que l'on a les éléments suivants :
SYSTEM_PROD_DATA.SysInfoProdName=7870TH4
SYSTEM_PROD_DATA.SysInfoProdIdentifier=
SYSTEM_PROD_DATA.SysInfoSerialNum=1234567
Le champ SYSTEM_PROD_DATA.SysInfoProdIdentifier est vide ; si on compare avec un serveur HS22 qui répond correctement on observe que ce champ contient normalement l'information qui va bien :
SYSTEM_PROD_DATA.SysInfoProdName=7870TH4
SYSTEM_PROD_DATA.SysInfoProdIdentifier=BladeCenter HS22
SYSTEM_PROD_DATA.SysInfoSerialNum=1234567

Pour changer cette valeur on lance la commande suivante :
# asu set SYSTEM_PROD_DATA.SysInfoProdIdentifier 'BladeCenter HS22'
Après un reboot de la machine, la commande dmidecode répond correctement.
À noter que cette commande peut servir aussi à changer le numéro de série ou le type de machine ; utile lors du remplacement de la carte-mère.

Connaître la version du firmware des cartes fibres QLogic

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
Aide-mémoire : connaître la version des pilotes et des firmwares utilisés pour les cartes QLogic.

Nous devions mettre à jour un serveur IBM x3650 M3 sous CentOS 5.4 64 bits (noyau : 2.6.18-164.15.1.el5) avec 2 cartes bi-ports QLogic en utilisant le paquet qlgc_fw_fc_4g-mb1.90-2-sysx_linux_32-64.bin. Ce paquet, selon le changelog, devait apporter les versions suivantes :
* BIOS version 2.16
* EFI version 2.27
* FCode version 3.13
* Firmware version 5.03.06
Problème : nous ne savions pas où vérifier les versions des éléments qui devaient être mis à jour. En effet, nous utilisions, à tort, la commande systool qui nous indiquait une versions de fimrware qui nous semblait pertinente :
# systool -c fc_host -v
Class = "fc_host"
  Class Device = "host5"
  Class Device path = "/sys/class/fc_host/host5"
[...]
    supported_speeds    = "1 Gbit, 2 Gbit, 4 Gbit"
    symbolic_name       = "QLE2462 FW:v4.04.09 DVR:v8.03.00.1.05.05-k"
[...]
Sous Linux, on trouve dans le répertoire /sys/class/fc_host/host?/device/scsi_host:host? on trouve des fichiers optrom_* :
# cat optrom_bios_version
2.16
# cat optrom_efi_version
2.27
# cat optrom_fcode_version
3.13
# cat optrom_fw_version
5.03.06 1154
On trouve également deux autres fichiers qui correspondent au pilote utilisé :
# cat fw_version
4.04.09 (486)
# cat driver_version
8.03.00.1.05.05-k
Pour résumer, nous avons donc une carte avec deux firmwares bien distincts :
 - le firmware embarqué sur la carte (partie matérielle) ;
 - le firmware utilisé et chargé par le pilote (partie système).

France Inter, porte-voix de la xénophobie française ordinaire

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
France Inter, aussi bien par ses intervenants (chroniqueurs dirons-nous) que par les personnes interrogées dans les journaux, a fait preuve d'une vraie légèreté ce soir en diffusant des propos qui sentent bon la xénophobie la plus brune. En la laissant s'étaler dans les journaux du soir, dans les émissions les plus diverses France Inter ne fait qu'amplifier la vague actuelle de détestation de certains bas du front envers les peuples étrangers. Nous nous renfermons sur nos peurs, et la radio par sa bêtise et sa lâcheté n'inversera pas la tendance. C'est ce que l'on appelle jeter de l'huile sur le feu, non ?
Nous les Français nous avons joué avec les règles, les Grecs ont triché carrément, les Espagnols ont eu des désastres immobiliers et bancaires, les Italiens ont été Italiens.

[Nicolas Beytout à propos de la dette publique, France Inter le vendredi 28 septembre 2012 - Questions Critiques]
Questions Critiques est une émission de Jean-Marie Colombani diffusée tous les vendredi à partir de 18h20. Au menu du jour, deux questions :
 - L'UMP et les valeurs du FN ;
 - Croissance et réduction des déficits, cherchez l’intrus.
 
L'intervention de Nicolas Beytout, pourtant entachée de xénophobie (et on te véhicule tous les clichés sur les peuples : les Grecs trichent, les Italiens sont, certainement, des voleurs ?), n'a étonnamment pas eu lieu lors de la première partie dé l'émission consacrée aux valeurs du FN. Sans doute une erreur de ce brillant éditorialiste des Échos.

Nous n'avons eu le droit de la part des intervenants qu'à un petit soupir poli. Sinon Caroline Fourest est essayiste (c'est vrai c'est écrit sur le site Internet de France Inter) et polémiste. Mais il semble que la xénophobie ordinaire la fasse juste soupirer.
Ça c'est tous les déchets des Roumains, c'est infect. On a téléphoné à l'hygiène, ils nous ont dit de tout brûler pour qu'il y ait pas de microbes.

[Rachid, un riverain du camp de Roms démoli par une milice à Marseille - France Inter le vendredi 28 septembre 2012 - Journal de 19h]
Coup de chance pour les Roumains comme dit Rachid : il a téléphoné aux services de l'hygiène une fois le camp vidé de ses occupants. La plupart des microbes était partie.

Pauvre France, pauvres médias. Il est où votre recul, votre esprit critique ?

Libération du geek

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
Moulinex libérait la femme, Apple libère le jeune ou le geek.
Patrice Duchemin, France Inter - Le téléphone sonne - 26/09/2012.

La biographie de Patrice Duchemin présente sur le site de France Inter pour l'émission de ce soir :
Sociologie spécialiste de la consommation
Planneur stratégique
Rédacteur du blog L'Oeil by LaSer
Membre du Comité d’éthique (Cométh) de l'agence de communication LIMITE
Co-auteur avec Philippe Lemoine de "60 initiatives qui réinventent le quotidien" aux éditions Scrineo.
Moi qui pensait qu'un sociologue était censé nous élever, prendre de la hauteur. Que je suis heureux de n'être ni une femme ni un geek ni un jeune moi...

Charlie Hebdo, brochette de réactions

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
Les réactions au numéro du mercredi 19/09/2012 de Charlie Hebdo sont pour le moins bigarrées.

La plupart des réactions sont pathétiques et ne sont que des concerts du style "Je suis pour la liberté d'expression mais". Ce fameux mais qui pourri toutes les réflexions, toutes les idées, toutes les prises de position. Mêmes ceux qui étaient des provocateurs dans l'âme, mêmes ceux qui nous ont habitués à lutter sont atteints de ce mal. Je pense bien sûr aux propos de Daniel Cohn-Bendit. Et dans une moindre mesure à ceux de Guy Birenbaum. Avec des défenseurs de la liberté d'expression comme eux, les intégristes ont fait le plein d'amis. Merci pour eux. Ces gens ont-ils oublié que la défense de la liberté d'expression ne se limitait pas à la défense des idées pour lesquelles on est d'accord ? La liberté d'expression s'applique à tous, pour tout. Si je décide de ne pas aimer le Père Noël j'en ai foutrement le droit !

Nonobstant, j'ai surtout et particulièrement aimé l'éditorial de Nicolas Demorand dans le journal Libération de ce jour :
En appeler au sens des responsabilités des dessinateurs, leur demander d’y réfléchir à plusieurs fois avant de publier, les exhorter à prendre en compte le contexte géopolitique comme s’ils étaient porte-parole du Quai d’Orsay, c’est mettre le doigt dans un engrenage dont le premier cran est l’autocensure et le dernier la capitulation. De l’une à l’autre, le chemin se révèle étonnamment court ; il est sans retour. En démocratie, libre à chaque titre d’établir sa ligne éditoriale ; libre au lecteur de lire ou de ne pas lire ; libre aux personnes qui se sentent offensées de demander réparation devant les tribunaux, la seule arme légale. Et espérons que sous d’autres régimes, des armes d’une autre nature ne soient pas utilisées.
[Nicolas Demorand, Libre, Libération du 20/09/2012]

Charlie Hebdo, les pisse-froid et les pleutres

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
La question du jour est donc celle-ci : dans le contexte actuel, Charlie Hebdo devait-il se taire ou bien a-t-il eu raison de publier de nouveau des caricatures de Mahomet ?

charlie_une_2012_09_19
[Une de Charlie Hebdo du mercredi 19/09/2012]

La question finalement devait plutôt être celle-ci : comment en sommes-nous arrivés à nous poser cette question ? Attendre quelque chose de raisonnable de Charlie Hebdo ? Pardon, mais ce n'est pas pour ça que je leur donne 2,5€ à chaque numéro. Quoi, Charlie a voulu faire le buzz ? Parler du "buzz" de Charlie quand on vit sous protection policière (c'est le cas de Charb), quand son lieu de travail est détruit par un attentat (après la publication de Charia Hebdo), quand on est dépositaire de la tradition de Hara-Kiri et de toutes les interdictions et pressions que les auteurs ont pu connaître, ça me fait sourire. Si certains peuvent penser cela, alors ils ont un autre Dieu, l'argent. Et je ne suis pas vraiment sûr que les auteurs de Charlie roulent sur l'or... Ce qui est pitoyable c'est que certains ne ramènent la liberté d'expression qu'à un problème d'argent...

Bien sûr que l'on attendait Charlie au tournant. Et heureusement qu'ils sont là. Merci à eux de résister et de ne pas succomber à la peur. Il faudrait donc se taire ? Tous les appels au silence que j'ai pu entendre ou lire n'ont été lancés que par peur (les terroristes ont gagné) ou par un soit-disant respect dû aux croyances (les intégristes ont gagné). J'ai le droit de ne partager aucune de ces raisons.

Mais à partir du moment où la question de la raison par rapport à celle du droit est posée, les intolérants n'ont-ils pas déjà gagné une bataille ? Notre esprit est déjà contaminé par cette vermine, par ce poison. Dans ce cas, les partisans des appels à la raison ne font que le jeu des extrémistes. Le silence qu'il serait raisonnable d'observer et que l'on veut imposer ne sera bien sûr pas du respect mais de la crainte. Dans ce cadre, la réaction du Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault est, il faut le dire, à côté de la plaque.

La seule façon de lutter c'est de tenir bon : bouffons les curés, les pasteurs, les religieux de tous les horizons, les bas du front, les abrutis et tutti quanti. Faisons-les sortir du bois. Qu'ils se montrent et que l'on voit leur vrai visage. Et nous verrons bien : on ne sort pas de centaines d'obscurantisme du jour au lendemain.

Je peux tout à fait respecter les individus, mais ne me demandez pas de me taire pour respecter leurs croyances. Les croyances doivent être confrontées, discutées, taillées en pièce etc. On doit les faire vivre, les faire évoluer. Tout simplement parce que les tenants de ce respect des croyances ne sont que des rétrogrades. Cela ne vous plaît pas ? Ne me lisez pas, ne m'écoutez pas. Point barre. Je vous gêne toujours ? Il vous restera la loi, donc le tribunal et le juge. Et nous verrons. Mais il est hors de question que ma vie s'organise autour des croyances ridicules des religieux. On lira avec plaisir la tribune de Hubert Lesaffre En France le blasphème n'existe plus publiée sur le site Internet de Libération.

Pour en revenir à Charlie, il n'était pas compliqué de se donner la peine d'ouvrir le journal avant de réagir (n'est-ce pas M. Fabius) :

charlie_mahomet_charb.jpg

[Extait de Charlie Hebdo du 19/09/2012 - Photo Paul Da Silva - http://twitpic.com/aw62uy]

Tant que Charlie continuera, tant que Charlie prendra le contre-pied de la pensée ambiante je les soutiendrai.

Merci Charlie. Tenez bon.

Nina, adhérente Fnac et pigeon

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
Vu ce matin dans 20 minutes :

nina_est_un_pigeon

Non Nina, tu n'es pas Cendrillon mais un beau pigeon. Je ne te comprends pas Nina : tu as un PC, donc la liberté d'installer les logiciels que tu veux, les systèmes d'exploitation que tu veux, le matériel que tu veux et tu vas t'enfermer dans la pire chose de l'informatique, un Mac ? Mais es-tu folle ou simplement idiote Nina ?

En complément de cet article au vitriol : http://www.bertrandlemaire.com/chroniques/2012/08/28/apple-ne-passera-pas-par-moi/
Et non Apple ne passera pas par moi : payer les barreaux de sa prison dorée, non merci. J'aurais bien trop mal aux fesses, merci pour elles. Je veux continuer à choisir mon matériel, mes outils, mes logiciels et mon système d'exploitation. Tout ceci est ma liberté.

Pour rappel, un système d'exploitation ne sert pas à se faire exploiter.
Fil Rss des articles