Bon vieux temps

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire

Dans LBDL, la future clandé Marina Loiseau se fait tester en se prenant des grosses baffes par un inconnu pendant des heures, enfermée dans un local obscur. Sa formatrice, Marie-Jeanne (très bien jouée par Florence Loiret-Caille), lui impose aussi des interrogatoires en état d’ébriété avancée (jusqu’au vomissement) pour vérifier si la nouvelle recrue «tient sa légende» à six grammes. Un protocole qui n’évoque rien aux agents sollicités par Libé. «Ce type d’exercice a pu exister, mais désormais, le cadre législatif restreint considérablement ce qui peut s’apparenter à des violences infligées aux agents», affirme Denecé. Chouet estime, lui, que «tous les détails de la formation sont exagérés. D’ailleurs, une polytechnicienne qui accepte de risquer sa vie en clandé à l’autre bout du monde, c’est surréaliste. Quelqu’un qui arrive à la DGSE avec ce genre de diplôme exigera un poste de cadre».

[ Libération, désintox «Le Bureau des légendes» : ce qui est vrai, ce qui est faux", publié le 20 juin 2015 ]

 

On sentirait presque une pointe de nostalgie dans les propos des spécialistes interrogés par Libération.

Sinon il est vrai que la série produite par Canal est une bonne surprise : elle semble assez réaliste, les acteurs sont plutôt bons et les intrigues bien fichues. On sent le travail de recherche et de documentation des scénaristes. La description de ce monde où tout le monde surveille toute le monde, où tout le monde manipule tout le monde, où chacun tente de garder le contrôle est fascinant.

 

Écrire un commentaire

Les commentaires sont modérés a posteriori, donc pas la peine de spammer...

Quelle est la deuxième lettre du mot yilrv ? :