Puy du Fou, sans moi

Rédigé par jdrien - - 3 commentaires

Le vendredi 3 juillet 2015, le parc du Puy du Fou a remis un chèque de 50 000 € (une paille) à la fondation Jérôme Lejeune :

Un chèque de 50 000 € a été remis par le parc vendéen à cette Fondation reconnue d'utilité publique depuis 1996, qui investit dans la recherche médicale et l'aide aux familles, mais aussi dans des combats sociétaux liés à "la défense de la vie". Elle est ainsi farouchement opposée à l’avortement et à l’euthanasie.

La somme versée par le Puy du Fou doit permettre de financer l’agrandissement du bâtiment de la fondation, mais également de poursuivre la recherche.

[ Ouest-France, Puy du Fou. Un don de 50 000 € à la très militante Fondation Lejeune, le 05 juillet 2015. ]

En allant voir les spectacles du Puy du Fou, en famille, entre amis, ou simplement lors des sorties organisées par les centres de loisirs, on participe au financement de groupes politiques réactionnaires très actifs.

Il suffit de lire la parge Wikipédia de la Fondation Jérôme Lejeune pour s'en convaincre :

Prises de positions éthiques

La Fondation Jérôme-Lejeune participe au débat sur la bioéthique. Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation, a été auditionné en 2009 dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique par le Conseil d’État et l’Assemblée nationale.
La Fondation Jérôme Lejeune milite contre l'avortement ou soutient des associations anti-IVG comme Life parade.
Ludovine de La Rochère, présidente de La Manif pour tous, est responsable de la communication à la fondation depuis 2010.

Opus Dei
Selon Peter Hertel, la Fondation Jérôme-Lejeune est une association proche de l'Opus Dei. Le président actuel de la fondation, Jean-Marie Le Méné, est lui-même considéré par Michel Dufourt comme un proche de l'Opus Dei, tandis que Jérôme Lejeune était membre de cette organisation.

[ Wikipédia, Fondation Jérôme-Lejeune ]

Vous allez voir un spectacle du Puy du Fou en toute innocence ? Très bien, vous contribuerez à financer la lutte contre l'avortement (sincérement, j'avais vu une manifestation des sbires de Jérôme Lejeune devant une maternité. Un scandale, une honte.), vous alimenterez également des groupuscules intégristes dont les prises de position homophobes ne sont plus à démontrer. Tout est politique. Rien n'est gratuit, rien n'est fortuit, toutes nos actions ont des conséquences.

Vous êtes libres de décider. Pour ma part, c'est clair : je ne vais pas au Puy du Fou, je n'irai jamais, et mes enfants ne participeront pas aux sorties organisées vers le Puy du Fou. Et vous ?

 

 

 

 

3 commentaires

#1  - lolo a dit :

petition:
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_Puy_du_Fou_Fin_du_financement_des_associations_antiIVG/share/?new

#2  - Azylia a dit :

Bonsoir. :)

Pardon, mais toute prise de position sur l'avortement ou l'euthanasie mise à part, j'avoue avoir du mal à saisir l'homophobie de cette association : le professeur Lejeune avait les convictions qu'il défendait, tout comme nous avons tous les nôtres, néanmoins, il a été le premier à se préoccuper des trisomiques, à en découvrir et démontrer l'origine par la présence d'un chromosome en trop, à une époque où l'opinion publique les taxait de mongols, attardés mentaux et autres charmants qualificatifs... Et aujourd'hui, pour connaître des familles de trisomiques faisant appel à cette association (toutes tendances politiques mises à part je précise), la fondation contribue à la recherche pour parer aux effets déficients de ce chromosome supplémentaire, au soutien des familles et à l'intégration des trisomiques dans la société plutôt qu'à leur mise à l'écart, et je sais que beaucoup de familles y ont trouvé du réconfort. Est-ce cela, être homophobe ? Se préoccuper de personnes différentes ?
Si on se met un moment à leur place, cette fondation ne peut pas défendre l'avortement quand on sait qu'un dépistage est mis en place pour permettre aux mères d'avorter de leur enfant s'il n'est pas "normal" bien que viable (ce qui, là par contre, me choque pas mal). Leur but étant de faciliter l'intégration de ces gens, soutenir leur non-existence n'est-il pas une contradiction venant d'eux ?

On pense ce qu'on veut d'eux, mais ils mènent tout de même un travail sur lequel aucune association "renommée" n'a voulu s'attarder.

Merci de m'avoir lue, bonne soirée. :)

#3  - jdrien a dit :

@Azylia :
J'ai écrit : "vous alimenterez également des groupuscules intégristes dont les prises de position homophobes ne sont plus à démontrer."
Je n'ai pas écrit que la fondation était directement homophobe. Ce n'est que votre interprétation liée à une lecture sans doute rapide. Je parle bien sûr de la Manif pour tous et de l'Opus Dei ! J'attends maintenant les commentaires pour me démontrer qu'ils ne sont pas homophobes...

Néanmoins, je ne suis pas du tout d'accord avec vous : la lutte contre l'avortement, contre l'euthanasie ne peuvent être mises de côté. Elles font partie intégrante de la fondation et du personnage médiatique qu'était Jérôme Lejeune. Quand le Puy du Fou donne un chèque à cette fondation, on peut se bercer d'illusion et croire que c'est pour simplement aider les trisomiques. Mais il s'agit d'un acte politique.

Je vous le répète : tout est politique !

Pour l'avortement, excusez-moi, mais nous n'avons pas du tout le même point de vue. Et je serai toujours du côté des progressistes et des gens qui luttent pour l'augmentation des droits et des libertés. Pas l'inverse.

Bonne journée.

Fil Rss des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Les commentaires sont modérés a posteriori, donc pas la peine de spammer...

Quelle est la deuxième lettre du mot xmwf ? :