Bruno Retailleau, droite dure bien sûr

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire

Certains pouvaient douter que Bruno Retailleau était le parfait représentant de la droite dure, même dans son propre camp.

Ainsi M. Maurice Perrion, en deuxième position sur la liste de la Loire Atlantique pour les élections régionales a pu déclarer lors du meeting du 13 novembre 2015 à Saint Sebastien Sur Loire que "la droite dure c'est l'extrême droite, pas @BrunoRetailleau"

 

Il faudrait quand même que M. Perrion soit un peu mieux informé. Ou qu'il arrête de nous prendre pour des canards sauvages.

Ainsi Bruno Retailleau accueille 5 membres du groupuscule Sens Commun, issu de la manif pour tous. Notamment le président de Sens Commun, Sébastien Pilard, en 18ème position sur la liste de Loire-Atlantique. Si Sens Commun n'est pas la droite dure, alors ?

M. Retailleau a participé à un débat organisé par la manif pour tous, débat où seuls les candidats les plus réactionnaires et les moins progressistes se sont présentés (Pascal Gannat, FN et Cécile Bayle de Jesse, Debout la France). M. Retailleau a d'ailleurs fait un très bon score à l'applaudimètre. Lors de ce débat, celui-ci a défendu l'enseignement privé, a parlé de l'enseignement catholique mais n'a jamais parlé de l'enseignement public. Il a également défendu la présence des crèches dans les lieux publics (Conseil Départemental de Vendée) et a dit que l'on devait revenir sur la loi Taubira (enfin la loi sur le mariage pour tous). Se faire applaudir (et être le chouchou) des catholiques traditionalistes de la manif pour tous, ce n'est pas être de la droite dure peut-être ?

M. Retailleau rejoint le candidat du FN sur la question du financement du Planning Familial par le Conseil Régional. Lors du débat organisé par France 3 Pays de la Loire, Christophe Clergeau a pu expliquer que M. Retailleau avait réalisé en Vendée le rêve du FN, à savoir ne pas financer le planning familial. Quand la question a été posée ouvertement à M. Retailleau, celui-ci a esquivé et n'a pas répondu (un faible et hésitant je ne veux pas... puis une esquive en prétextant ne pas vouloir aller sur ce terrain).

Oui, M. Retailleau est la droite dure et rejoint le Front National sur bien des aspects. Il n'est pas possible de feindre l'ignorance sur ces sujets.

Il faut que les choses soient dites et il faut appeler les choses par leur nom.

Donner sa voix à la liste de M. Retailleau, c'est donner une voix à des politiques dont le seul enjeu n'est pas le vivre ensemble et l'extension des droits des individus. C'est donner sa voix à la droite la plus réactionnaire qui existe. Vous êtes prévenus : M. Retailleau n'est motivé que par l'affrontement des citoyens entre eux (enseignement public contre enseignement privé, les fonctionnaires contre le privé, les catholiques et les autres, etc.). Seule l'exclusion des uns et des autres n'a de sens pour lui.

Est-ce vraiment la société dont nous avons envie ? Dont nous avons besoin ? M. Retailleau est le représentant d'une droite rance archaïque, arc-boutée sur des concepts d'un autre âge. Voter pour lui, c'est simplement voter contre un projet de société où chacun à sa place. Ne vous trompez pas dimanche, pas un vote pour M. Retailleau !

 

Écrire un commentaire

Les commentaires sont modérés a posteriori, donc pas la peine de spammer...

Quelle est la troisième lettre du mot teyozz ? :