Fatigué

Rédigé par jdrien - -

Fatigué

Je suis fatigué Paris, fatigué de pleurer une bonne connaissance au Bataclan, fatigué de m’efforcer à garder la tête haute, à cacher ma peine aux enfants, fatigué d’essayer de faire « comme ci » alors que plus rien ne sera pareil, fatigué des polémiques nécessaires mais qui ne feront hélas revenir personne, fatigué d’entendre la marseillaise à tout bout de chant alors que nous n’avons pas entonné l’hymne libanais une semaine plus tôt pourtant victime d’un attentat sanglant, fatigué de ces profils Facebook colorés en bleu blanc rouge pour se donner bonne conscience, fatigué du tout sécuritaire qui n’a pourtant pas permis d’éviter ce que nous connaissons aujourd’hui, fatigué des frappes que nous menons en Syrie qui ne font qu’ajouter de la guerre à la guerre et dont les premières victimes sont les civils, fatigué des donneurs de leçons alors que notre pays est l’un des plus gros vendeurs d’armements dans le monde, notamment dans les régions que nous combattons, fatigué d’entendre dans le débat public systématiquement l’avis des religions dont je me contre-fous, fatigué d’entendre les politiques mettre entre parenthèses leur campagne pour les régionales alors qu’ils n’ont jamais été autant en campagne, fatigué d’entendre Manuel Valls parler d’ennemis intérieurs, fatigué de savoir que le FN n’a plus qu’à se baisser pour ramasser, fatigué de l’état d’urgence qui se meut en mode de vie permanent, fatigué des chaines d’infos ou plutôt des infos à la chaine, anxiogènes, qui ne font qu’alimenter les haines.

Et puis tant qu’on y est, j’en profite, je suis aussi fatigué des jours fériés qui tombent les weekend, et des deux changements d’heures dans l’année.

Thierry, Paris


[ Fatigué, lettre lue par Thierry Paret sur Radio Nova le 19/11/2015. Lettre de Thierry Paret, publiée le 19/11/2015 sur lettreaparis.com ]

 

Magnifique initiative de Radio Nova que de lire à l'antenne les textes qui ont été partagés sur le site lettreaparis.com suite aux attentats de Paris. Tenter de mettre des mots sur nos émotions, pour les intégrer. Que faire d'autre, sinon s'obliger à la catharsis ?

Bon vieux temps

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire

Dans LBDL, la future clandé Marina Loiseau se fait tester en se prenant des grosses baffes par un inconnu pendant des heures, enfermée dans un local obscur. Sa formatrice, Marie-Jeanne (très bien jouée par Florence Loiret-Caille), lui impose aussi des interrogatoires en état d’ébriété avancée (jusqu’au vomissement) pour vérifier si la nouvelle recrue «tient sa légende» à six grammes. Un protocole qui n’évoque rien aux agents sollicités par Libé. «Ce type d’exercice a pu exister, mais désormais, le cadre législatif restreint considérablement ce qui peut s’apparenter à des violences infligées aux agents», affirme Denecé. Chouet estime, lui, que «tous les détails de la formation sont exagérés. D’ailleurs, une polytechnicienne qui accepte de risquer sa vie en clandé à l’autre bout du monde, c’est surréaliste. Quelqu’un qui arrive à la DGSE avec ce genre de diplôme exigera un poste de cadre».

[ Libération, désintox «Le Bureau des légendes» : ce qui est vrai, ce qui est faux", publié le 20 juin 2015 ]

 

On sentirait presque une pointe de nostalgie dans les propos des spécialistes interrogés par Libération.

Sinon il est vrai que la série produite par Canal est une bonne surprise : elle semble assez réaliste, les acteurs sont plutôt bons et les intrigues bien fichues. On sent le travail de recherche et de documentation des scénaristes. La description de ce monde où tout le monde surveille toute le monde, où tout le monde manipule tout le monde, où chacun tente de garder le contrôle est fascinant.

 

Croyances populaires

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire

Margot believes in Batman, Saint-Cloud, photographie de Rémi Noel. Découverte via L'Antre. Et merci à tineye.com.



Super Marie, détournement de Soasig Chamaillard. Découverte via Stéphane Pajot.

Plus jeune, j'avais un pote dont les parents avaient décoré leur maison avec des crucifix détournés. Jésus en Spider-man. Jésus fait du parapente. Et le détournement détourné ultime : Barbie sur un crucifix. Appropriation des codes, imagination et poésie comme seules directions.

Cinq cent vint ans de 2048

Rédigé par jdrien - - 2 commentaires
2048 record personnel
Plus de 75 millions de parties ont déjà été égrenées, mais seul 1 % d'entre elles ont été remportées. Malgré ce faible « rendement », et selon les estimations pifométriques de M. Cirulli, après une semaine de sa sortie, en temps cumulé, « cinq cent vingt et une années ont été perdues sur ce jeu » d'observation et de réflexion.

[ « 2048 », stop ou encore ?, par Marlène Duretz le 27 mars 2014, lemonde.fr ]

Abandoned Domino Sugar Factory, Brroklyn, New York City

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire

J'aime le ATARI en bleu...

D'après Wikipedia:

The original refinery was built in 1856, and by 1870 it processed more than half of the sugar used in the United States. A fire in 1882 caused the plant to be completely rebuilt in brick and stone, and those buildings remain, albeit with alterations made over the years.[2] The business was so successful that in May 1896, American Sugar became one of the original twelve companies in the Dow Jones Industrial Average. In 1917, while producing sugar for the Allies, an explosion destroyed part of the plant, killing several workers. A crowd of more than 15,000 people gathered to watch the plant burn. There was serious concern that the explosion was the work of German agents.[3] The refinery was the site of one of New York City's longest labor strikes in history.[4][5] The refinery stopped operating in 2004, and three of the buildings were given landmark status by the Landmarks Preservation Commission in 2007.[2][6] In 2010, a developer's plan to convert the site to residential use received support from the New York City Council.[7]

Lien vers Google Maps : http://goo.gl/maps/jdiZE

Via http://www.reddit.com/r/pics/comments/1u0ghn/abandoned_domino_sugar_factory/

Cours de pr0n à l'usage des politiques

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
Dans l'émission Salut les Terriens ! d'Ardisson, un ancien ministre avouait à la France entière qui n'en demandait pas tant qu'il va parfois sur YouPorn, «comme tout le monde».

[...]

Il existe des dizaines de sites bien plus intéressants. On ne demandait pas à Laurent Wauquiez de connaître Futanaria mais au moins de disserter sur des généralistes aux niches multiples comme Xhamster et Xvideos ou des très spécialisés mais connus comme Kink.com. S'il était resté sur la ligne de son ancien gouvernement, il aurait aussi pu défendre un modèle payant respectueux des droits d'auteur ou la tarification des sexcams à la manière de Cam4, mélange de prostitution qui ne dit pas son nom et d'artisanat libertin. S'il l'avait joué à la sauce Montebourg, il aurait été de bon goût de promouvoir Dorcel (même s'il tourne beaucoup en Hongrie). Pour se rapprocher du peuple, défendre Jacquie et Michel, le site préféré des exhibitionnistes et des camionneurs, aurait été une excellente idée. Si à la question, «porno ?», Laurent Wauquiez avait répliqué «Et merci qui ? Jacquie et Michel», on aurait eu beaucoup de respect pour lui. Peut-être même qu'en répondant YouPorn, «comme tout le monde», le député nous prouve que, dans le fond, il n'en regarde pas mais que l'ambiance de l'émission et l'air du temps lui imposent de répondre positivement.

[ Quentin GIRARD, Monsieur Laurent Wauquiez, il y a mieux que YouPorn, publié le 09 décembre 2013 sur liberation.fr ]

1984, ironie du destin

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire

En regardant 99 Francs l'autre soir, j'ai vu un court extrait d'une ancienne publicité pour Apple. Intitulée 1984, cette publicité est incroyable avec le recul que l'on a maintenant. Quelle ironie !

L'article sur wikipedia est assez bien fait (même très bien !).

Fil Rss des articles de cette catégorie