Grooveshark - 2006 - 2015

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire

Grooveshark, qui avait mes faveurs pour le streaming musical, a fermé ses portes hier. Sous les pressions des majors de la musique, bien sûr...

Page d'accueil de grooveshark.com le 1er mai 2015.

The company, which was founded in 2006, went on to recommend some of the newer music streaming services that were established after its launch nearly 10 years ago, such as Spotify and Deezer.

Grooveshark suffered a major defeat last fall when a U.S. District Court judge found that its employees had violated copyright infringement laws.

That lawsuit was only the latest in a series of legal battles that started six years ago and led to Grooveshark being temporarily blacklisted from Google’s autocomplete search results in 2013.

[ Techcrunch le 30 avril 2015 ]

 

 

Pas sortis de l'auberge

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire

Nous ne sommes pas sortis de l'auberge, c'est le moins que l'on puisse dire :

Le chef de l'Eglise catholique a redit son opposition au contrôle « artificiel » des naissances, critiquant indirectement les pays riches et les organisations internationales qui cherchent à influencer le style de vie et la morale des pays les plus pauvres.

Le pape a pris l'exemple d'un ministre de l'éducation nationale qu'il a connu autrefois et qui proposait de construire des écoles pour les plus démunis à conditions que leurs bibliothèques mettent à disposition un livre sur la théorie du genre qui pose la question du rôle de l'homme et de la femme. « Il s'agit de colonisation intellectuelle. Ils colonisent les peuples avec des idées qui cherchent à changer les mentalités et les structures. »

« Mais il n'y a rien de nouveau. Cela a été fait par les dictatures du siècle dernier », a-t-il déclaré, citant les jeunesses hitlériennes et « Opera Nazionale Balilla », leur homologue italienne fondée sous le régime de Benito Mussolini.

[ Le Monde, Pour le pape, les catholiques ne doivent pas se reproduire « comme des lapins », publié le mardi 20 janvier 2015 sur lemonde.fr. ]

Et cette très belle phrase, qui restera dans les mémoires :

« Certains pensent, excusez-moi du terme, que pour être de bons catholiques, il faut se comporter comme des lapins, mais ce n'est pas le cas. »

Lors de la venue de JPII à Paris pour les JMJ en 1997, j'avais affiché cette Une de Charlie Hebdo dans mon terrier :

Charlie Hedo 270 Ville lumière accueille l'obscurantisme

18 ans plus tard, on peut faire la même : Riss, quand tu iras mieux...

Croyances populaires

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire

Margot believes in Batman, Saint-Cloud, photographie de Rémi Noel. Découverte via L'Antre. Et merci à tineye.com.



Super Marie, détournement de Soasig Chamaillard. Découverte via Stéphane Pajot.

Plus jeune, j'avais un pote dont les parents avaient décoré leur maison avec des crucifix détournés. Jésus en Spider-man. Jésus fait du parapente. Et le détournement détourné ultime : Barbie sur un crucifix. Appropriation des codes, imagination et poésie comme seules directions.

Lucidité tardive

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
Ivan Levaï, voix historique de la radio, vient d’être évincé de l’antenne de France Inter, où il présentait la revue de presse du week-end, a confirmé mardi à l’AFP le journaliste, qui estime avoir été rangé dans «la catégorie des vieux cons caducs». «On m’a dit que je devais montrer l’exemple et laisser la place aux jeunes», a déclaré Ivan Levaï, 77 ans, après que France Inter lui a signifié la fin de son émission Le kiosque, diffusée samedi et dimanche.

[ Libération le 24 juin 2014, «Viré» de France Inter, Ivan Levaï dit avoir été rangé dans «la catégorie des vieux cons caducs» ]
Enfin... Cette décision aurait dû être prise depuis bien longtemps, et surtout depuis le traitement honteux de l'affaire DSK par Ivan Levaï.

Méthode gouvernementale

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire

À partir de la nouvelle reculade du gouvernement sur les ABCD de l'Egalité et la taxation de l'A84 pour la nouvelle écotaxe (A84 et axe Nantes-Rennes qui ne traversent pas la Bretagne...).

Même si le gouvernement se garde bien de le théoriser, Hollande, jour après jour, dossier par dossier, construit ainsi une méthode de gouvernement, par l’ambiguïté, la dissimulation, et l'antiphrase. On n'est pas exactement dans le fameux "la paix, c'est la guerre", de 1984, mais plutôt dans un "la paix, c'est la guerre qui est la paix", qui sophistique le dispositif.

Ses ressorts ne sont pas, en eux-mêmes, méprisables : la recherche du consensus, l'obsession d'éviter les vaines et épuisantes campagnes d'insultes qui furent la marque du sarkozysme, sont un service rendu à la psychologie collective. Mais on voudrait être certain que ces louvoiements sont au service d'un grand objectif, même masqué, dans la ligne du "La finance c'est l'ennemi", de la campagne. Ah, comme on crierait (silencieusement) : vas-y François, avance masqué, c'est pour la cause ! Le problème, c'est qu'on est à peu près certains du contraire.

Daniel Schneidermann, La route qui traverse la Bretagne sans la traverser, publié le 24 juin 2014 sur Rue89.

Compatibilité maximale

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
Le Front national a décidé de passer au crible la vie privée des journalistes qui couvrent son actualité. Et ce dans le but de «les écraser» et de leur «marcher dessus». Les mots sont de Philippe Martel, le chef de cabinet de Marine Le Pen, cité par Le Point.

«On va vous rentrer dans le lard», a expliqué à une journaliste de l'hebdomadaire cet ancien collaborateur d'Alain Juppé passé au Front national. Dans son viseur: «Tous ces connards de journalistes institutionnels». «De toute façon, les Français vous détestent. Notre plan média, c'est de vous attaquer à mort. La presse nous est défavorable, pourquoi continuer à collaborer avec elle?» dit-il. Et d'ajouter: «Il faut dire les études que vous faites, les appartements que vous habitez.»

[ Le Front national passe au crible la vie privée des journalistes, lefigaro.fr le 27 mai 2014 ]

Et comme le disait Nicolas Sarkozy, et comme en sont encore convaincus certains, le front national est toujours compatible avec la République ?

Fil Rss des articles