Bon vieux temps

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire

Dans LBDL, la future clandé Marina Loiseau se fait tester en se prenant des grosses baffes par un inconnu pendant des heures, enfermée dans un local obscur. Sa formatrice, Marie-Jeanne (très bien jouée par Florence Loiret-Caille), lui impose aussi des interrogatoires en état d’ébriété avancée (jusqu’au vomissement) pour vérifier si la nouvelle recrue «tient sa légende» à six grammes. Un protocole qui n’évoque rien aux agents sollicités par Libé. «Ce type d’exercice a pu exister, mais désormais, le cadre législatif restreint considérablement ce qui peut s’apparenter à des violences infligées aux agents», affirme Denecé. Chouet estime, lui, que «tous les détails de la formation sont exagérés. D’ailleurs, une polytechnicienne qui accepte de risquer sa vie en clandé à l’autre bout du monde, c’est surréaliste. Quelqu’un qui arrive à la DGSE avec ce genre de diplôme exigera un poste de cadre».

[ Libération, désintox «Le Bureau des légendes» : ce qui est vrai, ce qui est faux", publié le 20 juin 2015 ]

 

On sentirait presque une pointe de nostalgie dans les propos des spécialistes interrogés par Libération.

Sinon il est vrai que la série produite par Canal est une bonne surprise : elle semble assez réaliste, les acteurs sont plutôt bons et les intrigues bien fichues. On sent le travail de recherche et de documentation des scénaristes. La description de ce monde où tout le monde surveille toute le monde, où tout le monde manipule tout le monde, où chacun tente de garder le contrôle est fascinant.

 

Cours de pr0n à l'usage des politiques

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
Dans l'émission Salut les Terriens ! d'Ardisson, un ancien ministre avouait à la France entière qui n'en demandait pas tant qu'il va parfois sur YouPorn, «comme tout le monde».

[...]

Il existe des dizaines de sites bien plus intéressants. On ne demandait pas à Laurent Wauquiez de connaître Futanaria mais au moins de disserter sur des généralistes aux niches multiples comme Xhamster et Xvideos ou des très spécialisés mais connus comme Kink.com. S'il était resté sur la ligne de son ancien gouvernement, il aurait aussi pu défendre un modèle payant respectueux des droits d'auteur ou la tarification des sexcams à la manière de Cam4, mélange de prostitution qui ne dit pas son nom et d'artisanat libertin. S'il l'avait joué à la sauce Montebourg, il aurait été de bon goût de promouvoir Dorcel (même s'il tourne beaucoup en Hongrie). Pour se rapprocher du peuple, défendre Jacquie et Michel, le site préféré des exhibitionnistes et des camionneurs, aurait été une excellente idée. Si à la question, «porno ?», Laurent Wauquiez avait répliqué «Et merci qui ? Jacquie et Michel», on aurait eu beaucoup de respect pour lui. Peut-être même qu'en répondant YouPorn, «comme tout le monde», le député nous prouve que, dans le fond, il n'en regarde pas mais que l'ambiance de l'émission et l'air du temps lui imposent de répondre positivement.

[ Quentin GIRARD, Monsieur Laurent Wauquiez, il y a mieux que YouPorn, publié le 09 décembre 2013 sur liberation.fr ]

Walking-dead esprit canal

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
A 59 ans (oui, bon d'accord, mais c'est quasi dix de moins que Denisot), Antoine de Caunes va renouer avec ses premières amours télévisuelles : le fils de Georges de Caunes et Jacqueline Joubert a débuté à la télé avec des émissions musicales (Chorus, les Enfants du rock, Rapido) avant de rejoindre Canal+. C'est, à partir de 1987, la grande époque de Nulle part ailleurs où de Caunes, en Didier l'embrouille, Pine d'huître, Raoul Bitembois, Gérard Languedepute (souvent en compagnie de José Garcia) fait subir les derniers outrages à l'animateur de l'émission Philippe Gildas. Sans jamais -et c'était devenu un running gag chez les Guignols qui croquaient De Caunes en « petit scarabée » infoutu de prendre la place de Maître Gildas- lui succéder à la tête de Nulle Part Ailleurs. On dirait bien que, vingt ans après, c'est chose faite.
C'est avec cet esprit-là qu'entend renouer Canal+ : un Grand Journal totalement reconstruit autour de la personnalité d'Antoine de Caunes, donc plus porté sur la fantaisie. Et ce alors que le Grand journal a vu son audience et son image se dégrader cette année. Côté audience, l'émission de Michel Denisot a subi les assauts de C à vous (France 5) et de Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna lancé pourtant par D8, récemment acquise par Canal+. Côté image, le Grand journal s'est fait proprement dézinguer de l'intérieur par son ancien chroniqueur Ollivier Pourriol dans le livre On/Off où il raconte les arrières-cuisines suintantes de cynisme de l'émission.

[ Antoine de Caunes à la tête du «Grand journal» de Canal+, article publié sur libération.fr le 17 juin 2013 ]

Nostalgie quand tu nous tiens... On cherche à revenir au bon vieux temps, aux bonnes vielles recettes, à l'esprit canal qui a tant réussi à l'époque. J'ai adoré Antoine de Caunes à son époque. Il correspondait justement à une époque. Dommage que l'on ne puisse pas trouver mieux, ou en tout cas autre (qui a parlé de création, de recherche, d'innovation ?).

Jeunesse perdue, illusions perdues, temps perdu. Faites place aux morts-vivants de la télévision...

Rions un peu ou le ridicule ne tue pas (pas assez)

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
Rions un peu dans ce monde de brutes. A propos du documentaire "Une contre histoire de l'Internet", on s'amusera de la critique de telecablesat.fr :
Un embrouillaminis de jargon geek et de propos railleurs visant à défendre un Internet débridé sans la moindre régulation.

[telecablesat.fr, critique du 14/05/2013 du documentaire "Une contre histoire de l'Internet" - Lien]

Juste énorme.

Et pour ceux qui voudraient voir de quoi il retourne :
magnet:?xt=urn:btih:9aee1cbd18e735a3915da6011d0cfe7a4c700f59&dn=%5B+ARTE+%5D+Une+contre-histoire+de+l%27Internet+-+x264+720p+A3C&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.openbittorrent.com%3A80&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.publicbt.com%3A80&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.istole.it%3A6969&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.ccc.de%3A80&tr=udp%3A%2F%2Fopen.demonii.com%3A1337

(via http://thepiratebay.tn/torrent/8466371/%5B_ARTE_%5D_Une_contre-histoire_de_l_Internet_-_x264_720p_A3C)

Profitons que Internet soit débridé alors !

Série TV - Inside Men

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire

La BBC vient de commencer la diffusion d'une nouvelle série TV : Inside Men. Le premier épisode a été diffusé la semaine passée. Le sujet semble passablement bateau : réussir un hold-up, mais la critique de Pierre Sérisier sur son blog Le Monde Des Séries est très bonne et donne envie de commencer le visionnage.

À programmer donc.

Inside Men

Fil Rss des articles de ce mot clé