Heures supplémentaires, la fin de la défiscalisation

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
Dans un monde où certains chefs d’entreprises de PME ne se versent pas de rémunération à la fin du mois afin de pouvoir payer leurs salariés – alors que les PME représentent, je le rappelle, 90 % de notre tissu industriel –, dans un monde où l’on fait payer les entreprises au prétexte que ce serait indolore…
Christian Estrosi, le 16/07/2012 lors de l'examen du budget rectificatif 2012 à l'Assemblée Nationale, interrompu en pleine envolée par la Présidente de séance (voir le compte-rendu intégral sur le site de l'Assemblée Nationale).

M Estrosi oublie de parler du monde, qui n'est certainement pas le sien, où des personnes atteintes d'Affections de Longue Durée ne peuvent se soigner à la fin du mois. Nous n'avons pas la même vision du monde, sans aucun doute : un parti politique qui préfère distribuer aux patrons de PME des subventions tout en faisant payer à tout crin des franchises médicales aux personnes les plus faibles ne mérite que le mépris.

C'est la même erreur que pour les 35h, le travail ne se partage pas.
Eric Woerth, ancien ministre du Budget de Nicolas Sarkozy, le 16/07/2012 lors de l'examen du budget rectificatif 2012 à l'Assemblée Nationale (via Le Nouvel Observateur).

M Woerth a très bien saisi la notion de partage : le travail ne se partage pas ; l'hippodrome de Compiègne lui peut être partagé par le peuple Français.

La droite la plus bête du monde ? Certainement la plus ridicule en tout cas.

Écrire un commentaire

Les commentaires sont modérés a posteriori, donc pas la peine de spammer...

Quelle est la première lettre du mot rryrf ? :