Dieu ou le cache-sexe de l'intolérance de certains

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire
J'ai récemment pu lire la prose d'un certain Donald Soro (Responsable de la Vision [sic] de l'association Nycodem), qui de Librebille au Gabon nous sert des articles pas piqués des hannetons. Du lourd, du très lourd. L'article en question (sobrement intitulé Les mœurs de nos jours (couguars, homosexualité, adoption, dépravation...)) n'est qu'une invitation à la haine de l'autre. Qui est l'autre ? Celui qui n'a pas la même sexualité que Donald Soro. M Soro nous sert jusqu'à l’écœurement des citations de la Bible, pour assumer son intolérance et laisser penser que si Dieu il y a, Dieu est présent même dans nos caleçons.

Quelques citations qui sentent bon la tolérance, l'amour de l'autre et l'acception des différences :
Le monde veut que le sexe soit libéral, que chacun vive sa sexualité comme il l'entend sans limite ni tabou.
Oui c'est abominable, des hommes s'embrassent, que fait la Police / Dieu / Superman ?
Dieu est en colère, Dieu est très en colère, la terre est une grosse boule pleine d'abominations.
En fait, Dieu est en colère. Vous n'aviez peut-être pas compris.

Et c'est parfois tellement ridicule que cela en est drôle :
Je n'aurai jamais pensé qu'on attendrait si vite l'état de Sodome et de Gomorrhe, ces deux villes pécheresses que Dieu a jadis détruites, tant leurs péchés étaient abominables.
On se délectera du lapsus de Donald Soro : attendrait / atteindrait. Oui ces personnes n'attendent qu'une chose : que leur haine soit justifiée par n'importe quels prétextes. Ils ne peuvent vivre qu'en détestant l'autre. Tous les moyens sont bons, toutes les excuses sont bidonnées. Je ne me demande pas ce que nous voulons pour nos enfants (ils ont leur libre-arbitre. La liberté de pensée, la liberté d'opinion et la liberté d'expressions existent tout de même.). Je me demande juste quelles sont les valeurs que nous devons à tout prix  transmettre à nos enfants pour qu'ils ne s'entre-tuent pas. Et ce n'est pas en jugeant la sexualité des autres que nous réussirons.

Je ne comprends pas que l'on puisse, sous couvert d'amour, distiller la haine. Juger, mais finalement préjuger des valeurs de l'autre à partir de sa sexualité ? Il faut être sacrément intolérant pour pouvoir penser cela. Croire que ma valeur morale n'est définie qu'à partir de la façon dont j'exerce mon amour ? Je suis hétérosexuel, comme M. Soro. Mais j'espère avoir très peu en commun, si je me fie à ses discours haineux. Sinon, ça me ferait mal au derrière.

Ces gens me font peur. Des gens comme ce monsieur Soro, pourtant si loin de moi, des gens comme Christine Boutin ( et ) plus proches de moi. Encore une fois, ces personnes prennent n'importe quel prétexte pour affirmer en public leur haine. Ces personnes n'ont aucune retenue, aucun amour. Seulement de l'intolérance.

Les temps qui s'annoncent seront certainement durs : des loups sortiront du bois, nous devrons rester vigilants. La tolérance (prenez le comme vous le voudrez : acceptation, indifférence etc.) est une valeur qui n'est que trop peu partagée. J'espère que les prochains débats annoncés par François Hollande sur les droits des couples homosexuels permettront de faire évoluer les choses. J'espère que l'on pourra ainsi démontrer que ces gens se trompent et sont dangereux. Bien plus dangereux que les gens qu'ils stigmatisent en tout cas.

Franchement, et c'est un athée qui vous le dit, laissez Dieu tranquille. Il a bien assez de choses à ne pas faire pour s'occuper de qui couche avec qui. Honnêtement si ça vous travaille tant que ça, faites une psychanalyse. Et ne déversez plus votre haine sur les autres.

Écrire un commentaire

Les commentaires sont modérés a posteriori, donc pas la peine de spammer...

Quelle est la dernière lettre du mot ofbq ? :