Méthode gouvernementale

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire

À partir de la nouvelle reculade du gouvernement sur les ABCD de l'Egalité et la taxation de l'A84 pour la nouvelle écotaxe (A84 et axe Nantes-Rennes qui ne traversent pas la Bretagne...).

Même si le gouvernement se garde bien de le théoriser, Hollande, jour après jour, dossier par dossier, construit ainsi une méthode de gouvernement, par l’ambiguïté, la dissimulation, et l'antiphrase. On n'est pas exactement dans le fameux "la paix, c'est la guerre", de 1984, mais plutôt dans un "la paix, c'est la guerre qui est la paix", qui sophistique le dispositif.

Ses ressorts ne sont pas, en eux-mêmes, méprisables : la recherche du consensus, l'obsession d'éviter les vaines et épuisantes campagnes d'insultes qui furent la marque du sarkozysme, sont un service rendu à la psychologie collective. Mais on voudrait être certain que ces louvoiements sont au service d'un grand objectif, même masqué, dans la ligne du "La finance c'est l'ennemi", de la campagne. Ah, comme on crierait (silencieusement) : vas-y François, avance masqué, c'est pour la cause ! Le problème, c'est qu'on est à peu près certains du contraire.

Daniel Schneidermann, La route qui traverse la Bretagne sans la traverser, publié le 24 juin 2014 sur Rue89.

Écrire un commentaire

Les commentaires sont modérés a posteriori, donc pas la peine de spammer...

Quelle est la quatrième lettre du mot kdsrd ? :