Pas sortis de l'auberge

Rédigé par jdrien - - aucun commentaire

Nous ne sommes pas sortis de l'auberge, c'est le moins que l'on puisse dire :

Le chef de l'Eglise catholique a redit son opposition au contrôle « artificiel » des naissances, critiquant indirectement les pays riches et les organisations internationales qui cherchent à influencer le style de vie et la morale des pays les plus pauvres.

Le pape a pris l'exemple d'un ministre de l'éducation nationale qu'il a connu autrefois et qui proposait de construire des écoles pour les plus démunis à conditions que leurs bibliothèques mettent à disposition un livre sur la théorie du genre qui pose la question du rôle de l'homme et de la femme. « Il s'agit de colonisation intellectuelle. Ils colonisent les peuples avec des idées qui cherchent à changer les mentalités et les structures. »

« Mais il n'y a rien de nouveau. Cela a été fait par les dictatures du siècle dernier », a-t-il déclaré, citant les jeunesses hitlériennes et « Opera Nazionale Balilla », leur homologue italienne fondée sous le régime de Benito Mussolini.

[ Le Monde, Pour le pape, les catholiques ne doivent pas se reproduire « comme des lapins », publié le mardi 20 janvier 2015 sur lemonde.fr. ]

Et cette très belle phrase, qui restera dans les mémoires :

« Certains pensent, excusez-moi du terme, que pour être de bons catholiques, il faut se comporter comme des lapins, mais ce n'est pas le cas. »

Lors de la venue de JPII à Paris pour les JMJ en 1997, j'avais affiché cette Une de Charlie Hebdo dans mon terrier :

Charlie Hedo 270 Ville lumière accueille l'obscurantisme

18 ans plus tard, on peut faire la même : Riss, quand tu iras mieux...

Écrire un commentaire

Les commentaires sont modérés a posteriori, donc pas la peine de spammer...

Quelle est la première lettre du mot gdvse ? :